Dons contact

Gros plan sur le gaspillage alimentaire en Suisse

Sont considérées comme pauvres les personnes qui n’ont pas les moyens de prendre part à une vie sociale intégrée. De même, les personnes pauvres sont souvent isolées et doivent parfois composer avec d’importantes restrictions dans leur alimentation, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur santé. 

En Suisse, la nourriture est disponible en suffisance. D’après les chiffres de récentes études, un tiers environ de la nourriture produite pour la consommation suisse se perd entre le champ et l'assiette : 20% au niveau de la production agricole, 30% au niveau de la production et de la distribution et 50% au niveau des ménages et des grands distributeurs. Cela représente en Suisse quelque 2 millions de tonnes de produits d’une qualité irréprochable qui sont jetés chaque année, soit 117 kilos par habitant**.

Source : foodwaste.ch et WWF, sur la base d’études de Claudio Beretta (EPF Zurich) et de João Almeida (Université de Bâle) : « Le gaspillage alimentaire en Suisse – mesure et possibilités d'action », octobre 2012.

Foodwaste : Faits, chiffres, astuces. Une brochure de l’Office fédéral de l'agriculture