Dons contact

La pauvreté en Suisse : pas un phénomène isolé

Selon les derniers chiffres de lOffice fédéral de la statistique, 7,5 % de la population helvétique vit en dessous du seuil de pauvreté. Table Suisse, qui s'emploie à aider ces personnes, appelle à davantage de solidarité. Car la pauvreté nest pas un phénomène isolé en Suisse.

La pauvreté touche directement 7,5 % de la population suisse, soit 615 000 personnes. On parle de pauvreté dès lors qu’une personne seule doit vivre avec un revenu maximal de 2247 francs et une famille de quatre personnes avec un revenu de 3981 francs par mois.

Ces chiffres publiés aujourd’hui par l’Office fédéral de la statistique sont révélateurs. Ainsi, en dépit d’un système de sécurité sociale bien développé, « la pauvreté en Suisse est tout sauf un phénomène isolé », assène Daniela Rondelli, directrice de Table Suisse. Elle ajoute : « Ceux qui n’ont jamais été pauvres ne peuvent pas s’imaginer ce que la pauvreté implique. Lorsqu’ils débattent de mesures d’économie, les responsables politiques devraient en être bien conscients. »

Avec ses collaborateurs et ses volontaires, Table Suisse contribue jour après jour à réduire la pauvreté en Suisse en redistribuant des aliments excédentaires d’une qualité irréprochable à des institutions sociales. « La pauvreté touche tous les secteurs et tous les âges. Etre pauvre, cela veut aussi dire moins de perspectives de formation, une existence vécue dans l’isolement et une alimentation limitée qui peut avoir un impact négatif sur la santé », poursuit Daniela Rondelli.

Schweizer Tafel